Trouver le bon thérapeute

Trouver le/la bon.ne thérapeute n'est pas toujours facile. Cette recherche demande du courage et de la patience. Exposer sa souffrance à quelqu'un qu'on ne connaît pas représente la première marche vers un mieux être, même si l'on doit parfois renouveler l'expérience jusqu'au/à la bon.ne praticien.ne.

Il s'agit d'aller vers l'approche qui résonne le plus pour vous, portée par une personne qui vous inspire et que vous estimez digne de votre confiance... À travers cette quête, la thérapie a déjà commencé.

La Psychanalyse Active

Un.e patient.e qui monologue sur un divan sous l'air dubitatif d'un.e analyste mutique ? Dans la réalité, la psychanalyse ne correspond pas toujours à cette image. Au-delà de la technique du divan par ailleurs bénéfique à beaucoup d'égards, une psychanalyse active se déroule dans un premier temps en face à face et dans un dialogue, comme en psychothérapie. 

Ma pratique, la Psychanalyse Active, mène l'enquête jusqu'à l'origine de vos blocages. Ces angoisses vous ont protégé.e à un moment donné mais n'ont plus lieu d'être aujourd'hui et, pour cette raison, faussent votre équilibre psychique voire physique.

Ensemble, nous menons un travail sur vos émotions qui consiste à découvrir le pourquoi de votre souffrance, à vous en libérer, puis à apprivoiser le comment, c'est à dire à vous accompagner dans la logique d'un comportement plus libre et serein.

Pour cela, une psychanalyse active permet des changements de vie profonds et durablesainsi qu'une thérapie d'une durée comparable à celle des pratiques thérapeutiques plus courtes.

Centre Sésame